Injection de graisse par lipofilling
Les transferts graisseux pour remodeler ou augmenter les seins étaient l’objet de réticentes de la part de la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique) à cause du risque éventuel d’interférence avec le dépistage du cancer du sein. Cette technique est utilisée depuis de nombreuses années à travers le monde. Les publications scientifiques ont démontré l’innocuité de cette technique.

La technique de transfert graisseux est désormais possible dans les indications esthétiques selon les conditions suivantes :

  • Pas d’antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein
  • Nécessité de réaliser un bilan sénologique et radiographique avant l’intervention et les années suivantes.

L’augmentation mammaire par lipofilling convient aux patientes qui souhaitent une augmentation mammaire faible ou modérée. L’indication dépend également de la morphologie des patientes.

Technique chirurgicale de l’augmentation mammaire par lipofilling

Anesthésie :

  • Anesthésie générale.

Prélèvement :

La graisse est prélevée par des incisions sont courtes (1 mm environ) et cachées le plus souvent dans les plis cutanés. Des canules fines et mousses sont introduites par des petites incisions et sont connectées à un circuit dans lequel est créée une pression négative. La technique est la même qu’une lipoaspiration. Les zones le plus souvent prélevées sont la face interne des cuisses et l’abdomen.

La graisse est centrifugée pour ne conserver que les cellules (adipocytes) qui sont réinjectés par une petite canule au niveau du site à traiter.

Réinjection :

  • La graisse est réinjectée par de petites incisions (1 à 2 mm) qui sont dissimulées dans les plis.

Durée :

  • 1h à 2h

Suites de l’augmentation mammaire par lipofilling

  • Les suites opératoires sont parfois douloureuses les premiers jours, tant au niveau de la zone de prélèvement que de la zone de l’injection. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
  • Oedème (gonflement), ecchymoses (bleus) sont fréquents les premiers temps.
  • Pansement : pansement léger mis en place sur les cicatrices.
  • Contention : soutien gorge pendant 6 semaines.
  • Fils de suture : résorbables.
  • Interruption d’activité : 5 à 10 jours.
  • Arrêt du sport : 2 mois.

Résultats de l’augmentation mammaire par lipofilling

  • Un délai de deux à trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que les seins aient retrouvé toute leur souplesse.
  • La prise de greffe adipocytaire est variable (entre 70 et 100%), une résorption est donc possible. Néanmoins une fois que la greffe est prise, le résultat est définitif.

Documents d’informations sur l’augmentation mammaire par lipofilling

EnregistrerEnregistrer