carcinome épidermoide
  • Le carcinome épidermoïde ou spinocellulaire est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent, après le carcinome basocellulaire.
  • Il peut métastaser dans les ganglions ou sur des organes à distance.
  • Il se développe en général sur des lésions cutanées préexistantes

DEFINITION DU CARCINOME SPINOCELLULAIRE

  • Il s’agit d’une tumeur cutanée qui correspond à une prolifération des cellules de la couche de Malpighi. Au début, le tropisme est au extériorisant, mais assez rapidement, il y a franchissement de la membrane basale et développement d’adénopathies satellites avec risque de métastases viscérales. Les délais de développement sont assez courts, quelques mois en général. On distingue les épithéliomas intraépithéliaux et les épithéliomas tumoraux.
  • Se voient chez les sujets âgés (50-60 ans). Les carcinomes spinocellulaires ont une évolution rapide, un pouvoir envahissant local, régional et général important. Les métastases sont lymphatiques ou sanguines.

CAUSES DU CARCINOME SPINOCELLULAIRE

  • Environnement : Exposition solaire. Radiations ionisantes. Arsenic. Hydrocarbures.
  • Lésions cutanées: kératose actinique, lichen, ulcère de jambe, fistule, radiodermite, lupus, séquelles de brulures
  • Immunodépression, tabac, HPV (papilloma virus).
  • Génétique: Xéroderma pigmentosum, albinisme

DIAGNOSTIC DU CARCINOME SPINOCELLULAIRE

Diagnostic clinique :

  • Ils se développent souvent sur des lésions précancéreuses particulièrement les kératoses séniles, la radiodermite, les cicatrices de brûlure et de lupus. Peuvent se localiser sur n’importe quelle zone des téguments, particulièrement sur les muqueuses (lèvre inférieure), le cuir chevelu, le pavillon de l’oreille, les extrémités : mains, pieds, avant-bras, poignets, organes génitaux.

Types cliniques et histologiques :

  • L’aspect clinique est celui d’une tumeur plus ou moins globuleuse, régulière ou bosselée, végétante ou ulcéro-végétante, la pression des bords de l’ulcération fait apparaître des grains blanc-jaunâtres qu’on appelle les vermiottes. Les carcinomes spino-cellulaires des muqueuses ont un pronostic plus méchant car leur pouvoir métastasant est plus important.

TRAITEMENTS DU CARCINOME SPINOCELLULAIRE

Traitement chirurgical :

  • L’exérèse chirurgicale large doit être pratiquée le plus tôt possible.

Traitement par radiothérapie :

  • La radiothérapie première est réservée au sujet âgé, pour lequel la chirurgie ne peut être réalisée (état général déficient).

Traitement par chimiothérapie :

  • La chimiothérapie s’adresse surtout aux formes métastatiques (Métastases généralisées).

Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser les tags HTML et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit