Principes du lifting cervico-facial

Le lifting cervico-facial est une intervention chirurgicale qui consiste à retendre les tissus de la face et du cou pour rajeunir l’aspect du visage.
Cette chirurgie est n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

    • Prise en charge par la sécurité sociale : non.
    • Durée d’intervention : 1h30 min à 3h00.
    • Hospitalisation : 1 jour.

Technique chirurgicale du lifting cervico-facial

Visage :

      • Les tissus sous-cutanées sont décollés et remise en tension.
      • Les plis naso-géniens sont atténués.
      • La cicatrice est située devant l’oreille.

Cou :

      • Les tissus sous-cutanées sont décollés et remise en tension.
      • Le muscle platysma est tiré en arrière pour obtenir un cou lisse sans bride.
      • La cicatrice est située derrière l’oreille et dans les cheveux.

Drains et pansements

      • Une lame de drainage est mise en place derrière l’oreille.
      • Un pansement englobant la tête est mise en place.

Drains et pansements

      • 1h30 à 2h30

Suites du lifting cervico-facial

      • Les suites opératoires sont peu douloureuses.
      • Oedème (gonflement), ecchymoses (bleus) variables les premiers jours. Les ecchymoses peuvent être visibles 3 semaines.
      • Pansement : le pansement et les drains sont enlevés le lendemain. Les cicatrices sont laissées à l’air
      • Fils de suture : non résorbables.
      • Interruption d’activité : 8 à 15 jours.

Résultats du lifting cervico-facial

      • Un délai de deux à trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif.
      • Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.

Certaines imperfections peuvent se rencontrer occasionnellement :

      • En cas d’insatisfaction, certaines de ces imperfections pourront éventuellement bénéficier d’une correction chirurgicale après quelques mois.

Complications du lifting cervico-facial

      • Hématome : rare.
      • Infection : rare.
      • Nécrose cutanée : rare. La nécrose est favorisée par le tabagisme.
      • Anomalies de cicatrisation : cicatrices élargies, rétractiles, adhérentes, hyper ou hypopigmentées, hypertrophiques (boursouflées), exceptionnellement chéloïdes.
      • Altération de la sensibilité : rare.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser les tags HTML et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit